La saga que vous ne voulez pas manquer!

La princesse de papier

Hello!

Je m’excuse du retard. Hier j’ai été très occupée et j’ai difficilement trouvé le temps de publier l’article. Enfin bref, aujourd’hui on se retrouve pour le compte rendu de La princesse de papier écrit par Erin Watt.

Je dois avouer que j’avais beaucoup entendu parler de ce livre dans plusieurs blogues et sur les réseaux sociaux de Hugo new romance et c’est pour cette raison que j’ai acheté ce livre. Malgré le fait que la couverture ne m’ai pas inspiré plus que ce qu’il faut, lorsque j’ai lu la quatrième de couverture je suis toute de suite tombée en amour.

De retour de la librairie, j’ai commencé à lire et je n’ai plus m’empêcher d’arrêter ma lecture pour le restant de la journée et ça été pratiquement la même histoire pour le lendemain et le surlendemain pour le tome deux et trois.

Lorsque je me lance dans la lecture d’une nouvelle saga comme celle-ci ou tout simplement dans la lecture d’un nouveau roman, je ne peux m’empêcher de faire quelques recherches sur l’auteur. J’ai toujours été en admiration avec les écrivains et on dirait que j’ai le besoin d’en connaître un minimum sur eux avant de me lancer. Comme je l’ai mentionné un peu plus haut; l’auteur est Erin Watt. En fait, ce n’est qu’un pseudonyme regroupant deux amies, l’une américaine et l’autre canadienne.

Elle Kennedy et Jen Frederick ont un réel talent pour l’écriture. Malgré le fait qu’elles ont écrit le livre ensemble jamais je n’ai perçu de différents styles d’écriture. Tout est si fluide et uniforme qu’on ne voit pas le temps passer en se plongeant dans le monde d’Ella Harper.

RÉSUMÉ:

Ella Harper est une battante, une éternelle optimiste. Elle a passé sa vie à déménager de ville en ville pour suivre sa mère, à avoir des fins de mois difficiles et à penser qu’un jour elles allaient s’en sortir. Mais quand sa mère meurt, elle se retrouve seule au monde…

Jusqu’au jour où Callum Royal apparaît dans sa vie. Finis la galère et le club de strip-tease pour payer ses études. La voilà dans le grandiose manoir des Royal. De l’argent, du luxe du confort… Et… les cinq fils de Callum.

Tous la détestent, tous sont désespérément attirants. Le plus charismatique d’entre eux, Reed Royal, est celui qui est le plus déterminé à la renvoyer là où il pense qu’est sa place, dans un monde de dénuement qu’elle n’aurait jamais dû quitter. Il ne veut pas d’elle dans sa vie. Il ne veut pas lui faire une place dans le petit monde huppé des Royal.

Et s’il avait raison ?

Argent, excès, tromperies, faux-semblants. Tout un univers qu’Ella découvre avec stupeur. Si elle veut survivre dans le royaume des Royal, il va falloir qu’elle apprenne à édicter ses propres règles royales.

Source : Hugo & Cie

MON AVIS:

Ella Harper est le personnage central de cette histoire. Elle a dix-sept ans et elle vit seule depuis le décès de sa mère. Ayant entendu que de mauvaises choses au sujet des familles d’accueil, elle fuit les services sociaux depuis, maintenant, deux ans. Ella  se déplace d’État en État, en enchaîne les boulots comme streap-teaseuse pour survenir à ses besoins. Elle continue le lycée dans le but d’aller à l’université. Elle voudrait ne plus avoir à vivre dans la pauvreté et être capable de subvenir à ses besoins, mais son projet a pris une tournure différente lorsque Callum Royal débarque dans sa vie et qu’il lui annonce qu’il est son tuteur. Elle fera face à une toute nouvelle réalité: la richesse et le luxe perpétuel des Royal. Ella vivra avec les cinq fils de Callum. Ceux-ci pensent que tous leur sont dus et Ella arrivera à leur faire voir la vie au-delà de l’abondance financière.

Ella Harper n’a pas changé sa vision de voir les choses ni ses valeurs et c’est ce que j’admire certainement le plus chez ce personnage. Elle aurait plus profité de tout ce luxe, mais elle ne le fait pas et se bat pour ses principes.

Au fils des chapitres, on en apprend d’avantages sur les cinq frères Royal et on peut rapidement se rendre compte qu’ils ont leurs problèmes bien à eux. J’ai adoré le fait qu’ils sont autant soudés et complices entre eux. Pour eux, la famille passe au-delà de l’amitié et chacun prendra la défense des autres lorsque ce saura nécessaire.

J’ai passé par toutes les gammes d’émotions possibles en lisant ce livre merveilleux et je vous le conseille fortement. Malgré le fait que l’histoire reste prévisible, les personnages sont tous très attachants. Si vous n’avez pas déjà lu ce livre, je peux vous promettre que vous ne serez pas déçus!

201805221087417990

INFORMATIONS:

Prix: 27,95 $ CAN

Catégorie: Romans Étrangers | New Romance

Auteur: Erin Watt

Titre: Les Héritiers T.01 La princesse de papier

Date de parution (Québec): 8 février 2018

Éditeur: HUGO & CIE

Collection: new romance

Pages: 477

Sujet: littérature sentimentale

***

Je vous ai convaincu? Alors, participer à notre concours pour courir la chance de gagner ce livre en suivant les étapes suivantes:

  1. Être abonné au compte instagram du blog @heyjessical

     2. Être abonné à notre blog : formulaire accessible dans le bas de cet article

     3. Commenter le mot ‘’fait’’ dans les commentaires. Le gagnant sera dévoilé dans         quelques jours, soit dimanche prochain!

***

Vous n’avez pas lu notre précédent article? Voici le lien: Le dernier compte rendu de mai

Passez une bonne journée, Léonie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s