Les puissants, tome 2 & 3 : LA saga coup de coeur de 2019 !

Si le premier bouquin de « Les Puissants » fut un coup de coeur, les deux derniers tomes m’ont laissé sans voix. Je peine à me remettre de ma lecture. Cette saga rejoint mes favorites de l’année, voire même de mon expérience en tant que lectrice !

 

20190319_125151_0001

 

Voici le résumé du tome 1, pour éviter les spoilers :

Dans une Angleterre alternative, chacun doit donner 10 ans de sa vie en esclavage. Seuls quelques privilégiés, les Egaux, riches aristocrates aux pouvoirs surnaturels, restent libres et gouvernent le pays. Abi, 18 ans et son frère, Luke, 16 ans, voient leur destin bouleversé quand leurs parents décident de les emmener accomplir en famille leurs jours d’esclavage.

Abi devient domestique au service de la puissante famille Jardine. Le somptueux décor dans lequel elle évolue dissimule en réalité des luttes de pouvoir sans pitié. Le sort de Luke n’est guère enviable puisqu’il est exilé dans la ville industrielle de Millmoor. Il découvre alors qu’il existe un pouvoir bien plus grand que la magie: la rébellion.

 

20190319_125204_0001

 

Je suis bouche bée. Définitivement. Le deuxième tome m’a arraché le coeur, puis le troisième a trouvé le moyen de me le remettre en place pour me le détruire une seconde fois. Chaque ligne, chaque page était une véritable torture pour nos personnages, les révélations ne cessaient de s’enchaîner, au point où il paraissait difficile de reprendre son souffle. L’intrigue, de plus en plus ficelée, est menée d’une main de maître, chaque revirement nous surprend et nous force à remettre tout ce que nous savons en question. Quant à nos protagonistes préférés… Aucun d’entre eux n’est épargné.

Aucun.

« — Je t’ai manqué Luke ? Au fait c’est Lord Sylien, maintenant.
Son anoblissment n’avait pas arrangé son apparence. Il était plus débraillé que jamais, et il avait de cernes. Comment avait-il bien pu se dégoter ce titre ?

— Je presume que tu n’as pas assassiné ton père et tes frères ?

— Luke! répondit l’Egal Sinton réprobateur. Nous ne sommes pas des parangons de dévotion familiale, comme vous autre Hadley, mais, même moi j’ai mes limites. » – Luke

Ce qui m’a le plus plu est sans équivoque les rebondissements, que l’on ne voit jamais venir. La frustration que l’on ressent, via les différents points de vue (oui, oui, même ceux des méchants !), est insoutenable. Nous savons ce qui se trame de chaque côté, et l’impuissance que l’on vit risque de ne pas vous laisser indemne.

Si je reprochais au premier tome d’avoir quelques longueurs, c’est moins le cas dans les deux  derniers. Certes, les chapitres sur Bouda m’énervent toujours autant, mais je pense qu’il s’agissait du but de l’auteure.

« Elle avait autrefois considéré le « courage » comme de l’imprudence, quelque chose d’un peu stupide. Elle comprenait mieux désormais. C’était faire ce qui était juste, même quand votre instinct de survie s’y opposait violemment. » – Abi

Dans ces tomes-ci, nous venons à nous demander qui sont réellement les méchants. Quels sont leurs motifs, et comment mettre fin à l’esclavage des sans-dons. Plus l’on avance dans l’histoire, plus l’on se dit que la révolte pacifique ne suffira pas. L’on finit par se demander : et si l’emploi de la violence est l’unique option ? Est-elle justifiée ? J’ai beaucoup aimé le fait que Vic James nous pousse à remettre en question les fondements de moralité ancrés en nous.

Concernant Luke et Abi, j’ai particulièrement adoré leur évolution, tout comme celle de Gavar, qui m’a surprise. Aussi, dans ces derniers opus arrive une romance inattendue qui m’a grandement fait plaisir. Je ne peux dire de noms au risque de vous spoiler, mais ceux et celles qui ont lu sauront de qui je parle. Ah, je les adore ensemble, leur chimie et la dynamique de leur relation !

« Ce n’était pas pour rien qu’on parlait de gagner sa liberté, pas de l’accepter ou de la recevoir de la part de ceux qui vous avaient enchaîné. »

Pour conclure, la fin m’a également épatée. J’ai adoré les dernières lignes, qui, selon moi, closent l’histoire à la perfection. Je n’aurais pu imaginer un meilleur point final à cette saga coup de coeur. J’ai pleuré, j’ai ri, j’ai eu le coeur brisé en mille morceaux… toute une gamme d’émotions qui ne m’a jamais quitté au cours de ma lecture.

En bref, si vous hésitez toujours à le lire, ou si le premier tome vous a un peu rebuté avec ses longueurs, vous DEVEZ laisser une chance à la suite. C’est un chef-d’oeuvre ! Je vous garantie que vous ne le regretterez pas !

 

Et vous, l’avez-vous lu ? Quelle est votre saga coup de coeur de 2019 ?

 

Titre : Les Puissants, tome 2 – Égaux & tome 3 – Libres

Auteure : Vic James

Éditeur : Nathan

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s