SOS Love : une fin surprenante et touchante !

Si ce shojo est d’abord loufoque et très drôle, il renferme également un côté sombre de l’anxiété que je n’avais jamais vue abordé dans aucun autre ouvrage de ce genre. Une fin coup de coeur !

 

20191204_173818_0000

 

Kayo est cool, Kayo est jeune, Kayo est populaire ! Bon, elle n’est pas très douée pour les études, mais ce n’est peut-être pas si grave ! Car après tout, son plan de vie, il est tout tracé : trouver l’homme de sa vie à l’université, l’épouser, pour ne plus faire grand-chose d’autre ensuite. En attendant, elle peut bien profiter de sa jeunesse. Oui, mais voilà… Un beau matin débarque dans son quotidien une lugubre jeune femme qui prétend débarquer du futur, et même être la version plus âgée d’elle-même.

Kayo refuse d’y croire, mais quand cette-dernière lui annoncer qu’à trente ans, elle sera célibataire, déprimée, et loin d’être heureuse, la lycéenne commence à se poser des questions… Et s’il était temps d’admettre l’amour qu’elle éprouve sur son ami d’enfance, et d’enfin lui mettre le grappin dessus ?

 

20191204_173828_0000

 

Merci à Interforum Canada pour l’envoi de ces trois tomes final !

C’est vers la fin de l’été que j’ai eu la chance de découvrir ce manga. Drôle, léger et rafraîchissant, je ne m’attendais pas du tout à retrouver autant de sujets lourds et sombres dans les 2 derniers tomes (le tome 7 étant la toute fin, d’environ une quarantaine de pages, suivie d’une histoire one-shot qui n’a rien à voir avec SOS Love).

Nous retrouvons donc Kayo, prise de doute, qui sombre peu à peu dans l’anxiété face à son futur. Ce sujet est tellement bien abordé ! L’on voit toute les conséquences que peut avoir l’anxiété sur une personne. Pourtant lumineuse et forte, Kayo finit par s’enfermer dans sa chambre, refusant d’en sortir, quitte à sacrifier son avenir pour être avec Shinnosuke. Son « elle » du futur l’ayant avertie qu’ils allaient se séparer, elle essaie désespérément d’éviter ce sort fenestre, au point de se perdre elle-même durant sa quête. Et que dire de Shinosuke, qui la voit dépérir à cause de lui ? Ce garçon m’a beaucoup touché, par les décisions qu’il a pris pour l’aider à s’en sortir, aussi déchirantes fussent-elles.

sos love

 

Voir sombrer notre héroïne dans les abysses de son mal-être m’a profondément perturbée. Sachant les répercussions que peuvent avoir l’anxiété sur une personne, j’ai trouvé que l’auteure faisait justice à tout cela, sans romaniser quoique ce soit. Dans le tome 6, Kayo réussit finalement à reprendre le dessus et à s’affirmer, et cette évolution, porteuse d’espoir, m’a fait très plaisir. J’ai adoré suivre la reconstruction de ce personnage, surtout puisque je ne m’attendais pas du tout à voir des sujets aussi importants dans ce shojo si doux et loufoque.

sos love

Ainsi, j’en ressors avec un énorme coup de coeur, pour le côté réaliste de l’anxiété, la relation entre Kayo et Shinnosuke, ainsi que l’évolution des personnages, de la fin du lycée jusqu’au début du collège. Un shojo très drôle et mignon, mais qui nous plonge dans un tout autre ton vers la fin du récit. Je n’ai qu’un mot : wow. Je vous suggère cette série les yeux fermés. Elle détient plusieurs éléments typiques du shojo classique (dont certaines scènes loufoques), mais sort énormément des chantiers battus par les sujets qu’il traite et la relation saine qu’il met à l’avant. Une belle réussite pour Yasuko !

Avez-vous remarqué ce changement dans les mangas récents ? Ce réalisme qui semble de plus en plus présent ? Si oui, qu’en pensez-vous ?

 

Titre : SOS Love

Auteure : Yasuko

Éditeur : Akata

Nombre de tomes : 7 volumes

Lien de ma première chronique : Clique ici ! 

20191023_163956

 

 

 

 

 

 

4 réponses sur « SOS Love : une fin surprenante et touchante ! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.