Shadowscent, Le parfum de l’ombre : un univers magique !

Un roman magnifique, où l’univers riche et complexe entraîne le lecteur dans une course effrenée pour la survie et la loyauté.

 

le parfum de l'ombre

 

20200110_163314_0000

Dans l’empire d’Aramtesh, les parfums, sacrés, sont l’objet de toutes les convoitises.

Avec son nez affûté et sa grande connaissance des senteurs, Rakel espérait devenir parfumeuse et gagner de quoi soigner son père malade. Mais le prince Nisaï est empoisonné et elle est accusée à tort…

Obligée de fuir, Rakel doit absolument découvrir l’antidote au poison qui a plongé le prince dans le coma. Ainsi, seulement, elle pourra laver son nom. Pour cela, elle devra s’allier avec Ash, le soldat envoyé sur ses traces.

Ensemble, ils découvriront d’anciens secrets enfouis aux confins de l’empire – et au plus profond d’eux-mêmes. Mais parviendront-ils à déjouer la machination qui menace la paix fragile d’Aramtesh ?

 

20200110_163305_0000

Tout d’abord, je tiens à remercier Inteforum Canada pour l’envoi de ce roman, que j’ai adoré découvrir !

J’en attendais beaucoup de cette lecture. Il faut avouer que le résumé et la couverture vendent du rêve. J’en ai trouvé, mais pas autant que je l’espérais. Je reste donc partagée face aux nombreux éléments qui m’ont plus, et aux quelques passages qui m’ont laissée perplexe.

Je m’explique.

L’univers. C’est sans aucun doute le point fort de cette fantasy YA. Le système politique est bien construit et original, le monde désertique dans lequel l’intrigue évolue a tout pour plaire et la quête, de base, est bien. Les « settings » de ce récit était tout simplement géniaux. Sans parler de la plume de l’auteure, qui est absolument parfaite pour ce genre littéraire. Je dévorais ses descriptions et parvenais à m’imaginer sans problème chacune des scènes. Je suis tombée en amour avec sa manière d’écriture. Une pépite !

« Si j’ai appris une chose à la cour, c’est que les actions des dirigeants ne correspondent pas toujours à leurs paroles. Que dans l’intérêt général, ils sont parfois obligés de dire une chose alors qu’ils comptent en faire une autre. »

Cependant, j’ai l’impression que s’il y avait beaucoup d’éléments pour créer un roman incroyable, l’auteure n’a pas su tirer profit de ces derniers. Même les éléments concernant les parfums étaient plus ou moins présents, ce qui m’a plutôt surprise.

Des longueurs, il y en avait. Beaucoup. En soi, ça ne me dérange pas de passer plusieurs pages sur la mise en place de l’univers. D’ailleurs, c’est ce que j’ai le plus aimé du roman. Mais le dosage dans le rythme m’a semblé bizarre. Tout est très, très lent, puis l’histoire s’accélère dans les dernières pages. Je ne sais pas. J’aurais aimé que le rythme soit plus linéaire, ou, tout du moins, plus cohérent.

« Le devoir s’exige, la loyauté se mérite. »

Côté personnages, j’ai beaucoup aimé Rakel ! Une tête forte, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et très féministe. J’ai moyennement aimé le fait qu’elle pardonne tout à tout le monde, mais d’un autre côté, je comprends pourquoi elle a fait ces choix. Et puis, ça concorde avec le côté sensible de sa personnalité, et la loyauté sans faille qu’elle voue envers ses principes.

Quant à Ash, ça n’a pas fonctionné. Il manquait de punch, surtout compte tenu du fait qu’il est censé être un garde du corps. Des situations horribles semblaient lui passer carrément sur le dos sans qu’il ne s’insurge. Comme l’histoire est vue sous l’angle des points de vue de ces personnages, ses passages furent quelque peu difficiles à lire. J’ai l’impression que l’auteure a tellement voulu nous vendre Rakel, qu’elle a délaissé le pauvre Ash, ce qui est fortement dommage.

« Le langage est tellement fleuri, que l’odorat s’y perd. »

En bref, un univers hyper riche et complexe, une plume magique, avec un rythme toutefois trop lent et des personnages parfois lisses. J’en ressors mitigée, mais j’ai tout de même envie de découvrir la suite et voir si le deuxième tome ne rattrapera pas le premier !

L’avez-vous lu ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ?

20191023_163956

 

 

 

 

 

 

 

4 réponses sur « Shadowscent, Le parfum de l’ombre : un univers magique ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.